Formation

Trop peu de journalistes en général, et de pigistes en particulier, continuent à se former une fois l'école derrière eux. Pourtant, c'est un droit, et très utile, pour continuer à rester "à la page".

A l’issue de négociations qui se sont déroulées entre novembre 2015 et février 2016,  un nouvel accord pigistes a été signé en mars 2016 (côté patronal par l’ensemble des syndicats professionnels de la presse, et côté syndical par le SNJ, la CGC et la CFTC). Voir "l'actu des négos"

 


Illya formation (4) - copie_1.jpg

"Travailler mieux pour gagner plus", par la coopérative de formation Illya.

 

A quoi avons-nous droit aujourd’hui ?

En tant que salariés, nous avons droit aux mêmes dispositifs que tous les autres salariés, soit :

  • le plan de formation de l’entreprise (par exemple, le plan de formation de l’employeur principal)
  • le Compte personnel de formation (CPF) : formation visant une certification à l’initiative du pigiste
  • le Congé individuel de formation (CIF) : formation à l’initiative du pigiste
  • le Conseil en évolution professionnelle (CEP) 
  • la période de professionnalisation
  • les bilans de compétences, les congés de validation des acquis professionnels

En tant que pigistes relevant de l’accord pigistes de  2016, nous avons droit également à des formations définies comme prioritaires par la commission Journalistes-pigistes de l’Afdas.

4 filières sont prioritaires : journalisme ;  conception et réalisation numérique ; image/lumière ; domaines d'expertise dans le cadre du métier de journaliste (par exemple, un module de finances pour un journaliste économique).

Une formation entrant dans l'une de ces filières sera prise en charge par l'Afdas (dans la limite du budget dont elle dispose).

Nouveau : les formations clés en mains 

Ce sont des formations aux tarifs négociés par l'Afdas. Les tarifs sont très bas, donc peuvent profiter à davantage de monde. Et les organismes de formation qui les proposent sont présents sur tout le territoire.

Elles sont ouvertes à tous les métiers couverts par l'Afdas (salariés de l'édition, de la publicité, du spectacle), pas seulement les journalistes.

Chez Berlitz/télélangue, Transfer, YesnYou :

. Langues étrangères (anglais, espagnol, allemand, italien, FLE) 

Chez M2I formation et Artoris : 

. Bureautique (Word, Excel, Powerpoint) : M2I formation, Artoris

. Internet (UX Design, WordPress, Edge Animate, HTML5/CSS3)

. PAO (Photoschop, Illustrator, Indesign)

Dans 10 organismes (voir le site Afdas) : 

. Sécurité (SST, SSIAP, CACES, HBO)

Bientôt, 

 

Toute l’information détaillée sur ces dispositifs est présentée sur le site de l’AFDAS (www.afdas.fr, rubriques « salariés » et « pigistes »).

A savoir -  Les organisations patronales ont substitué à l’entretien professionnel légal, tous les deux, un « suivi de parcours professionnel personnalisé » sans aucun caractère contraignant pour les employeurs, et n’entrainant aucune sanction s’il n’est pas appliqué.

 

A qui s’adresser ?
  • Au service formation de l’un de ses employeurs pour une formation sur le plan de formation. En général, les employeurs les réservent à leurs pigistes les plus réguliers. Mais n'hésitez pas à tenter votre chance : assez peu de pigistes en font la demande, et l'avantage de passer par son employeur est que tout le champ des formations existantes est théoriquement ouvert, tandis que via l'AFDAS, seules certaine sle sont. Renseignez-vous auprès d'un élu syndical sur les dates de bouclage des budgets : certaines périodes dans l'année sont plus propices. 
  • A l’AFDAS pour tous les autres dispositifs. Il existe des délégations AFDAS dans les régions. Au niveau national, une commission paritaire dédiée aux pigistes a été créée par l'accord pigistes de 2016. Elle travaille à rendre l'accord opérationnel (choix des formations prioritaires, arbitrages budgétaires, actions de communcation,...). La CFDT y compte 2 représentants : Violette Queuniet (pigiste) et Dominique Martin.

 

 

 

FAQ sur le CPF

 

 

Comment créer mon compte personnel de formation (CPF) ?

Allez sur le site moncompteformation.gouv.fr. Puis suivez-les indications pour créer votre compte. On vous demandera votre n° de SS et votre mail + le choix d’un mot de passe, c’est tout.

Ensuite, vous pourrez vous connecter à tout moment, en indiquant à chaque fois votre numéro de SS et votre mot de passe.

 

Le CPF a remplacé le DIF. Est-ce que ça veut dire que les heures DIF non utilisées en formation sont perdues ? 

Depuis 2005, chaque salarié à plein temps accumulait automatiquement 20 heures par an, dans la limite de 120 h au bout de 6 ans,  pour pouvoir se former à un stage de son choix (principe du DIF : droit individuel à la formation). Un calcul particulier avait été fait pour les pigistes dans le cadre de l’ancien accord pigistes : forfait de 20 h en 2009 puis, entre 2010 et 2014, on calculait le nombre d’heures acquises à partir des revenus bruts.

Si vous n’avez suivi aucune formation par le biais du DIF entre 2009 et 2014, et à condition d’avoir perçu un revenu minimal de 18 200 €/an, vous avez accumulé le maximum, soit 120 heures de DIF.

Ces heures ne sont pas perdues, elles sont transférées sur votre CPF, et vous pouvez les utiliser pour vous former jusqu’en 2020. Attention : c’est à vous de les inscrire sur votre compte CPF. 

 

Comment calculer le nombre d’heures DIF qui me restent ?

Le site de l’AFDAS indique le calcul à effectuer. Les dispositions sont différentes pour les journalistes pigistes de l’audiovisuel et les journalistes pigistes de la presse écrite. Lien : https://www.afdas.com/pigistes/mode-demploi-du-compte-personnel-de-forma...

 

Comment va être alimenté le compte personnel de formation pour les pigistes ?

Avec le CPF, on acquiert 24 h par an en travaillant à temps plein. La loi prévoit un calcul particulier pour tous les salariés (dont les pigistes) dont la rémunération ne dépend pas d’un horaire de travail.

Pour acquérir 24 h, il faut avoir gagné 2080 fois le montant horaire brut du SMIC, soit 19 988,80 € en 2015 (20 113,36 € en 2016).

Vous avez gagné moins ? Le nombre d’heures acquis est au prorata du salaire annuel. Il faut faire une règle de 3. Exemple : vous avez gagné 15 000 € en 2015.

24  X 15 000 : 19 988,80 = 18,01.

Vous avez donc acquis 18 heures.

Vous avez gagné plus ? C’est toujours 24 h. Le plafond, c’est le plafond !

Le CPF est alimenté pour la première fois en 2016 (par les heures acquises en 2015). Vous n’avez rien à faire, contrairement aux heures DIF : le compte est alimenté automatiquement par les déclarations sociales nominatives des employeurs. La date limite d’alimentation a été fixée au 31 mars pour l’année 2016. Mais, le temps que toutes les déclarations arrivent, cela peut aller jusqu’à mai 2016.

Plus d'infos

 

Puis-je suivre la formation de mon choix avec le CPF ?

Il faut que la formation demandée débouche sur une certification (ou une partie de certification). Toutes les formations « éligibles au CPF » sont répertoriées sur la liste nationale établie par le COPANEF (comité paritaire national de l’emploi et de la formation), ou sur les listes régionales des COPAREF (il y a une liste dans chaque région), ou sur la liste de branche élaborée par la CPNEFP de la presse.

En pratique, si vous avez repéré une formation qui vous intéresse, demandez à l’organisme si elle est éligible au CPF.

Consultez également le site de l’Afdas qui les répertorie.

ATTENTION - Les stages comme "Savoir utiliser les réseaux sociaux" ou "Ecrire pour être lu" ne peuvent pas être pris en charge dans le cadre du CPF car ils ne sont pas qualifiants. En revanche, ils peuvent être pris en charge sur d'autres dispositifs gérés par l'AFDAS. 

 

Ma formation sera-t-elle prise en charge entièrement ?

Une formation suivie dans le cadre du CPF est prise en charge par l’Afdas dans la limite d’un plafond horaire de 35 €.

Une formation suivie dans le cadre du CIF est prise en charge entièrement pour les pigistes dont le salaire est inférieur ou égal à 200 % du SMIC. Sinon, la prise en charge varie en fonction de la durée du stage et du salaire versé pendant la formation.

 

Est-ce que je serai rémunéré pendant ma formation ?

Dans le cadre du CPF, donc d’une formation courte, la loi prévoit une indemnisation du salarié (art. R 6323-5 IV du Code du travail). L’indemnisation est prise en charge par l’Afdas dans la limite de 50 % de l’ensemble des coûts (coûts pédagogiques + indemnisation). Par exemple, si le coût pédagogique d’une formation s’élève à 700 €, l’indemnisation ne pourra pas être supérieure à 700 €.

Hors CPF (par exemple, une formation sur le plan de formation de l'entreprise ou une formation prise en charge par l'Afdas), vous avez droit à une allocation de 10 €/heure pour les formations d'une durée supérieure à 14 heures (c'est-à-dire plus de 2 jours). A partir de 3 jours, l'allocation de 10 €/heure démarre dès le 1er jour de formation.

 

J’ai repéré une formation qui dure 180 heures. Je n’ai que mes 120 heures DIF sur mon compte CPF. Dois-je y renoncer ?

Non, des abondements sont possibles. Votre conseiller Afdas vous aidera dans le montage de votre dossier. Par ailleurs, les différents dispositifs peuvent se cumuler. Par exemple, les heures inscrites sur le CPF peuvent aider à financer un congé individuel de formation. Un des rôles de la commission « journalistes-pigistes » est de rechercher systématiquement les possibilités de multi-financements pour répondre aux demandes de formation.

 

 

Les organismes de formation

 

A savoir : L'AFDAS propose des modules en e.learning, gratuits, de 20 à 45 minutes, sur des thèmes comme "améliorer le référencement de vos articles et de votre site", "créer et animer un blog", "écrire pour le web"... 

 

Pour aller plus loin : Le livre Le journalisme en question, former pour innover (2015)